Alfresco 4.2f – Installation

Dans cette suite de billets je vais essayer de décrire les différentes étapes pour mettre en place une GED  Alfresco Community from scratch sur Ubuntu 14.04.

Les fonctionnalités Systèmes recherchées sont les suivantes :

  • Authentification externe basée sur une Infra AD Windows 2008/2012
  • Ouverture de session automatique pour les postes clients intégrés au domaine AD (NTLM/SSO)
  • Protocole d’émulation SharePoint pour édition des fichiers en ligne au travers Office 2013
  • Accès aux données via les protocoles WebDAV/CIFS/CMIS
  • Connectivité IMAP pour monter des arborescence de la GED au travers Outlook
  • Alertes, Notifications Mail et possibilité d’écrire directement à des conteneurs de la GED

Je décrirais également de quelle façon j’ai publié ces différents services au travers un reverse proxy Apache qui assureras le cryptage SSL entre le client & ce dernier, on pourra bien sur aller plus loin en faisant du chiffrage bout en bout, mais ça n’est pas le sujet ici.

J’ai à ma disposition un serveur Ubuntu 14.04LTS virtuel avec 4 vProc et 4GB de RAM  ainsi qu’un accès root et SSH sur cette machine.

On commence par mettre à jour le système avec les classiques :

apt-get update
apt-get upgrade

Puis on installe les dépendances nécéssaires à Alfresco :

apt-get install libice6 libsm6 libxt6 libxrender1 libfontconfig1 libcups2

On télécharge ensuite les binaires depuis le site de l’éditeur :

wget http://dl.alfresco.com/release/community/4.2.f-build-00012/alfresco-community-4.2.f-installer-linux-x64.bin

On rends exécutable ce dernier :

chmod u+x alfresco-community-4.2.f-installer-linux-x64.bin

Puis on l’exécute :

./alfresco-community-4.2.f-installer-linux-x64.bin

Sélectionner la langue, puis lancer l’installation en mode avancé.

Valider l’installation de Java/PostGRE/Alfresco/SharePoint/WQS/GoogleDocs/LibreOffice
Sélectionner le répertoire d’installation, dans notre cas on utiliseras /alfresco, configurer les ports pour les différents services au besoin, ici on utiliseras les ports par défauts.

Spécifiez ensuite le mot de passe de l’administrateur Alfresco

Valider l’installation en tant que service, puis sélectionner le port d’écoute pour LibreOffice (défaut 8100)

Redémarrer le serveur!  (Deux fois!), sinon, aucune preview de documents possible, en effet pour que le serveur libre office soit actif on est obliger de relancer la machine, lors du premier démarrage des scripts sont appliqués, et seulement lors du deuxième la « machine » se met en branle.

J’ai mis pas mal de temps avant de comprendre d’ou venait le problème, aucune preview de documents ne fonctionnait, j’ai perdu un certain nombre d’heures à essayer d’installer des dépendances etc, etc… Puis tout d’un coup ça se mettait à marcher, d’un naturel plutôt obstiné (pour pas dire borné) j’ai recommencé jusqu’a « comprendre ».

un redémarrage des services ne suffit pas il faut rebooter la machine.

 

Rien de bien sorcier jusque là… La suite au prochain épisode.

2 commentaires

Répondre à orangepunkt Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.